Araignée-arbre Telkadis

Dès sa naissance, cette araignée vit cachée dans un tronc évidé de Taku. En effet, les femelles de cette race utilisent pour les creuser leurs puissants crocs. L'araignée-arbre peut attaquer un forestier s'il passe trop près de son habitat.

Le plus abracadabrant prédateur de Telkadis. Dès sa naissance, cette araignée vit cachée dans un tronc évidé de Taku. En effet, les femelles de cette race utilisent pour les creuser leurs puissants crocs en forme de pinces et déposent directement à l'intérieur leurs oeufs, qui ne connaissent donc jamais aucun autre habitat. Les mâles viennent ensuite fertiliser ces oeufs dans l'arbre même. Les forêts de cette variété d'arbres à l'écorce charnue sont souvent infestées de ces araignées, qui à la naissance se nourrissent des nutriments du bois, grandissent, et creusent de plus en plus profond au fur et à mesure dans le tronc pour se loger. Le problème principal est que l'apparence du ou des arbres infectés ne change pas. Du coup, il est très difficile de repérer ces parasites, et d'endiguer l'invasion avant que celle-ci ne prenne une ampleur trop considérable pour être stoppée, d'autant plus que leurs déplacements sont silencieux. Un arbre d'apparence saine peut en fait être l'hôte d'une douzaine ou même plus de ces créatures ! Etre forestier ou simplement se promener dans ces secteurs relève alors soit de l'épreuve de force obligée soit de la démence douce, car si ces créatures sentent leur arbre hôte en danger, il n'est pas rare qu'elles attaquent le supposé assaillant toutes ensemble !

L'araignée-arbre se nourrit principalement de petits rongeurs, qu'elle repère à leur chaleur dégagée, et qu'elle neutralise grâce à son venin. Celui-ci n'est heureusement pas mortel pour l'homme mais il reste une nuisance certaine, puisqu'il provoque nausées, perte de l'audition et de l'équilibre pendant plusieurs semaines.