Mondes infernaux

Une mortelle partie d'échecs, au cours de laquelle Dark Vador affirme son intelligence implacable ; un voyage stellaire de 71 ans au cours duquel un contrebandier trouve l'amour sous la cuirasse de sa servante droïde ; Luke Skywalker prisonnier d'un shaman maléfique nourri par sa seule haine des Jedi... La somme de ces récits étend un peu plus la mythologie jusqu'aux confins du merveilleux.

Couverture et extraits

Critique de Bard'ika

Ce recueil de nouvelles vient grossir la très florissante collection Star Wars des éditions Delcourt. Il rassemble des auteurs de comics, dont un certain Alan Moore, qui ont imaginés des petites intrigues dans l'univers de la Guerre des Etoiles. Ces histoires ne s'intègrent pas forcément dans la chronologie officielle de la saga, mais cela n'enlève rien à leur intérêt...

L'ouvrage se compose de dix nouvelles plus ou moins courtes écrites par quatre auteurs et quatre dessinateurs différents. Le plus connu, Alan Moore, nous offre ici cinq remarquables nouvelles où l'on ressent bien la plume et l'esprit ombreux de l'auteur de From Hell, V pour Vendetta et Watchmen (entre autres...). Son style d'écriture est vraiment unique et on le (re)découvre à travers des expressions très explicites telles que « des arbres maladifs aux troncs hypertrophiés perçaient un brouillard jaunâtre, chargé de moisissures vénéneuses aux couleurs criardes. » (Citation extraite de la nouvelle Fureur aveugle) :

La Conscience du Seigneur Noir nous montre la puissance intellectuelle de Dark Vador à travers un jeu d' «échec » où se mêlent le virtuel et la réalité...

Fureur Aveugle est très courte mais très intense. Luke Skywalker est attiré par un shaman sur une planète dévastée par les Jedi lors d'une guerre contre l'ordre de la Terrible Foudre (dont Rur, le shaman, et le seul « survivant »...). Celui-ci veut se venger mais il a quelque peu perdu la notion du temps...

La rouille ne dort jamais se déroule sur une planète décharge où s'entassent les carcasses des droïdes usagés. On assiste à une sorte de soulèvement des machines engagé par C-3PO et R2-D2...

Tilotny a créé une forme est vraiment très bizarre ! Une discussion entre quatre entités sur l'espace et le temps au milieu de laquelle se retrouve Leia Organa et trois Stormtroopers...

L'effet Pandore voit le trio Solo-Leia-Chewbacca prisonnier d'un vaisseau étrange commandé par cinq individus adeptes du mal. Pour se sortir de cette captivité ils vont devoir libérer un démon plutôt rancunié...

Bruce Jones (La Foire aux Monstres, Temps Déchiré, Wolverine...) quant à lui signe dans ce recueil trois récits fascinants :

Si j'avais un cœur est un récit magnifique et poignant sur l'amour et le sacrifice. Un contrebandier se retrouve coincé dans son vaisseau pendant 70 ans. Il devient une sorte de Robinson Crusoé des étoiles jusqu'à ce qu'il découvre dans la soute un droïde serviteur « femelle »...

La Crique aux méduses revisite le mythe de la Méduse à la sauce science-fiction. Hilarant...

L'Histoire de Heggs est basée sur un paradoxe temporel le tout raconté sur un ton amusant par un drôle d'aventurier ...

Steve Parkhouse (Angel Fire) nous propose une version alternative très originale de l'acquisition du Faucon Millenium par Han Solo dans Le Vol du Faucon...

Enfin Steve Moore (Jonni Future) nous expose un plan ingénieux et un espoir bafoué dans La Ruse du chevalier noir. Plutôt intéressant mais pas la meilleure.

Pour conclure je dirais que ce recueil est une pure merveille et plaira autant aux adeptes, pour qui l'univers de SW n'a plus aucun secret, qu'aux férus de comics et de science-fiction.

Bard'ika

Commentez cette bande dessinée