La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Pour les Fan Fictions, les Fan Arts.....

La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar Hellshing » 09 Déc 2013, 20:03

Prologue :

« Seigneur Vader, nous devons éliminer les Jedi à la source. Attaquez le Temple Jedi. Ne faites aucun survivant. Aidez-vous de la 501eme pour mener à bien votre objectif. Ne me decevez pas, Seigneur Vador. Vous risquerez de ne plus être mon apprenti très longtemps. »
Palapatine.

Le Chancelier Suprême de la République Galactique est un Seigneur Noir des Siths ! Darth Sidious, l'homme le plus recherché par les Jedi est celui qui les commandait : c'est le Chancelier Suprême Palapatine ! Après son Duel contre les trois Maîtres Jedi et l'activation de l'Ordre 66, le Seigneur Sith ordonne à son nouvel apprenti, le Seigneur Vader, de détruire le Temple Jedi.

Lorsque Darth Vader arriva devant la porte du Temple Jedi, accompagné de la 501eme Legion, le Maître de la Porte, Jurokk, l'aborda. S'ensuivit un bref dialogue, interrompu par la mort de Jurokk, transpercé par la lame bleue d'Anakin. Plusieurs Jedi étaient là et virent la scène horrifiés. L'un d'eux, le Maître Jedi Dan Barock, ne put se retenir.


- Skywalker ! S'écria t-il. Tu es devenu fou !?
- Les Jedi sont devenus des traîtres à la République, expliqua calmement l'Elu.
- C'est impossible, répliqua le Maître, nous n'avons rien fait.
- Trois Jedi ont tenté de tuer le Chancelier Palpatine.
- C'est normal ! C'est un Sith !
Normal ? Vous trouvez que tuer est normal ? Même pour le cas des Siths ? Palpatine a le pouvoir et l'intelligence suffisante pour pouvoir mettre fin à la guerre. Je lui ai juré fidélité. Toute personne le faisant aura la vie sauve. Le reste, il ne vous reste qu'à mourir.
- Très bien Anakin, dit Dan en activant son Sabrelaser. Tu refuses d'entendre raison, je devrai le faire par la force.
- Tes pouvoirs ne sont rien comparés au mien, lui répondit l'Elu

Anakin Skywalker dégaina lui aussi son sabrelaser. Alors que le combat allait commencer, le futur Sith ordonna à ses troupes de commencer à marcher sur le Temple. Tous les Jedi commencèrent à se mettre en position de combat. La Force de Sécurité du Temple était là, elle aussi. Un Jedi téméraire se jeta en hurlant sur Darth Vader. Le sabre de ce dernier lui fut aspiré par la Force et il se retrouvait sans défense.... ou pas. Son Maître Sith lui avait donné son propre sabre ! A une vitesse surprenante, Barock vit une lame rouge s'allumer puis découper le Jedi imprudent. Cette fois, les Gardiens de la Paix commencèrent à s'enfuir, ) reculons, parant chaque laser leur arrivant. Barock se dirigeait vers l'endroit où il y aurait le plus de Jedi. La Salle de Méditation et la Bibliothèque.
La 501eme progressa très rapidement dans le Temple. Son nombre élevé lui permit de prendre plusieurs salle d'assaut et même temps. Barock vit plusieurs fois les clones sur son chemin, mais il parvint soit à leur échapper, soit à les tuer. Mais il se retrouva vite coincé. En se dirigeant vers la Bibliothèque, il croisa une unité de Clone. Ces derniers firent feu et appelèrent des renforts. Deux autres unités arrivèrent.
Dan se contenta de contrer les tirs, ne pouvant pas avancer et étant coincé. Il entendit, comme les clones, une lame de sabrelaser s'activait et une ombre se jeter dans le groupe de clones. Au bout d'un moment, les derniers clones tombèrent, laissant voir le sauveur de Barock : un Qwohog du nom de Taris Cloud. Une fois que le dernier soldat de la République tomba, Cloud interrogea Barock.

- Savez ce qui se passe ?
- Il semble qu'Anakin Skywalker soit passé du Côté Obscur. Et que le Chancelier Palpatine soit encore en vie.
- Pourquoi voudrais-tu que le Chancelier meurt ?
- Car c'est un Seigneur Noir. Il a avoué son identité à Anakin.
- Comment !? Mais c'est impossible. Nous l'aurions sus.
- Ce problème est encore un mystère, mais nous devons filer.

Reprenant leur course, les deux Jedi partirent en direction de la Bibliothèque. Cloud fut surpris, mais une fois que son « frère » lui eut expliqué la situation et ses raisons, il approuva cette initiative.
La Bibliothèque fut le but de Darth Vader qui mena un Bataillon de soldat. Les gardiens de la Paix arrivèrent juste à temps pour voir la fourberie des Siths et des Clones. Jocaste Nu supplia à genoux le nouvel Anakin de lui laisser la vie sauve. Ce dernier, sans une once de pitié, l’exécuta froidement. Cet acte fit augmenter la colère de Barock.


- Seigneur Vader, il nous faut un code, pour entrer dans la salle des Holocrons, dit l'un des Clones.
- Je sais Commandant, répondit le Seigneur Vader. Je vais le faire.

Vader ? Anakin était Vader ? Mais Vader quoi ? Pourquoi avait-il changé de nom ?

Un sith ! Ne put s'empêcher de crier Taris, il est devenu un Sith !
Qui est là ? Des Jedis ? Eliminez-les ! Demanda puis ordonna un clone.

Mais le Maître Jedi avait déjà réglé ce problème. Il fit basculer les différentes classes d'archives sur les membre de la 501eme qui furent écrasés par des cds ou autres supports. Malheureusement, le Sith était près. Sortant de la salle aux Holocrons, le Sith sortit son sabrelaser.

- Avant de commencer, pourquoi es-tu devenu un Sith ? Demanda Barock
- Je veux la sauver. Et je dois la sauver. Si je suis devenu un Seigneur Sith, c'est pour deux raisons. Vous en savez - une. Ce qui m'autorise à vous tuer.
- On va voir ça, dit Cloud

Le jeune Maître invoqua la Force. Plusieurs archives, plusieurs objets et meubles commencèrent à léviter. D'un coup, il les lança vers Vader. Ce dernier repoussa les objets avec un des Pouvoirs Siths les moins utilisés. Les Jedi avaient le même. C'était l'Aura Sith. Une force qui ne devait être utilisé qu'avec la plus grande des volontés. Barock et son « frère » ne purent cacher leur surprise. La Force ne pourrait résoudre ce conflit. Il fallait y aller par l'agilité au sabrelaser. Dégainant sa lame bleuté, il se prépara au combat. Depuis la Bataille de Coruscant, il avait discuté avec le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi. Ce dernier lui avait parlé de la manière de combattre de son apprenti. Ce lui fut utile. Anakin ne bougeait pas ou très peu. Mais ses coups étaient puissants. Même si ce fut un style qui ne lui plait pas, Barock dut utiliser toute sa vitesse. Ses coups de sabres rapides mirent à mal le Seigneur Vader. Un court instant, certes, mais ce fut utile.

Vader n'ayant plus aucune scrupules à tuer, il attaqua plus violemment qu'il n'ait jamais fait. Grâce à la force de ses bras, il projeta Barock. Ce dernier se reprit rapidement, mais c'était trop tard. Anakin était devant lui. Là, le Jedi ne pouvait que se défendre. Cloud lui sauva encore et une fois de plus la mise. Face à deux très bons bretteurs, l'Elu dut appeler ses troupes pour lui prêter-main forte.

Les nouveaux soldats commençant à les bombarder de tirs, les deux Gardiens de la Paix allèrent vers leurs possibles sorties : les Hangars.
Lorsqu'ils virent de nombreux clones s'opposer à eux, Barock et Taris se demandèrent combien il y en avait.

- Il avait vraiment voulu nous exterminer.
Dans les hangars, la légion d'Anakin se chargea de détruire tous les Intercepteurs Jedi ainsi que leurs Starfighter. Mais ce ne fut pas un problème. Ce que décida Barock fut l'idée la plus basique jamais pensé quand on est dans une pièce : sortir par la porte d'entrée. Certes, il y aura de l'affrontement, mais en les prenant de court, on peut rapidement s'échapper.

- Dire qu'on a fait ça lorsqu'on a cru que d'anciens Padawans allaient devenir un Seigneur Sith, c'est vraiment comique cette situation, dit Barock.

Le regard furieux que lui lança son compagnon lui fit comprendre que non. Mais l'idée était, bien que basique, la seule idée « normale ». La Force ne sut dire combien d'escouades ils rencontrèrent. Mais ils réussirent à sortir du Temple....pour tomber sur d'autres clones gardant l'entrée. Une poussée de Force et les voilà tous au tapis.

Dans la ville sombre de Coruscant, les deux Jedi commencent à se faufiler dans ses bas-fonds.


Prologue : L'Attaque du Temple Jedi FIN
Avatar de l’utilisateur
Hellshing
Commando Imperial
 
Messages: 445
Inscrit le: 14 Sep 2013, 11:26
Localisation: Coruscant

Re: La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar FordoBoost » 11 Déc 2013, 22:08

...
Dernière édition par FordoBoost le 02 Fév 2014, 15:02, édité 3 fois au total.
"Survivez pour combattre un jour de plus les gars, survivez pour combattre un jour de plus", Hardcase avant son sacrifice, SW TCW Saison 4 épisode 09 :"Insubordiation"
FordoBoost
 
Messages: 107
Inscrit le: 01 Oct 2013, 19:20
Localisation: Dans un coin très reculé ...

Re: La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar Hellshing » 12 Déc 2013, 09:15

FordoBoost a écrit:Très bon récit ; jai eu une idée de récit qui parle du wolfpack pendant l'ordre 66 (je n'lais pas publiée) . :D

Merci :)
Du Commandant Wolffe ?
Avatar de l’utilisateur
Hellshing
Commando Imperial
 
Messages: 445
Inscrit le: 14 Sep 2013, 11:26
Localisation: Coruscant

Re: La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar FordoBoost » 12 Déc 2013, 19:21

Tu verras ... ;)
En tout cas il y aura Sinker ; Boost ; Comet et Warthog :D
"Survivez pour combattre un jour de plus les gars, survivez pour combattre un jour de plus", Hardcase avant son sacrifice, SW TCW Saison 4 épisode 09 :"Insubordiation"
FordoBoost
 
Messages: 107
Inscrit le: 01 Oct 2013, 19:20
Localisation: Dans un coin très reculé ...

Re: La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar Hellshing » 11 Jan 2014, 11:45

La suite.


Chapitre 1 : Les bas-fonds pour échapper aux clones !

Les deux fugitifs décidèrent de s'enfuir le plus vite possible de la planète. Ce qui devait être fait en priorité, c'était de trouver un vaisseau suffisamment rapide pour pouvoir passer sous le nez des contrôles.
Comme lorsqu'il recherchait des fugitifs, le Département Judiciaire lança une affiche sur l'Holonet. Barock et Cloud virent alors leurs visages avec une prime dessus. Le Maître avait une prime de cinq millions de crédit et le Chevalier Jedi en avait une de deux. « Ils sont vraiment prêts à tout, pour nous attraper. » pensa Barock. Cloud rabattit sa capuche de sorte à ce que l'on ne voie pas qui il était. Le Maître en fit de même et cacha son sabrelaser dans un pli de sa bure. Filant comme le vent, insaisissable comme l'air, le duo traversa le plus rapidement possible Coruscant. Plusieurs ruelles s'offrirent à eux.


- Les Clones de Choc vont bientôt faire un raid ici, expliqua Barock. Nous devons nous enfuir avant qu'ils n'arrivent.
- Mais comment on va faire pour trouver un vaisseau ? Nos visages ont été affichés partout.
- Je sais, je sais. Mais n'en parlons plus et essayons de trouver un moyen pour que nous puissions partir, ou rester ici. En tout, cas, nous allons éviter d'utiliser nos armes et la Force.

Le silence après cela lui fit confirmer ses craintes ! Taris avait peur. Lui aussi.

- Nous trouverons une solution. Je te le promets.

Avec ces paroles, il ne cherchait qu'à réconforter le jeune chevalier à ses côtés. Alors qu'ils longeaient une ruelle, ils se firent attaquer par des hommes masqués.

- Une embuscade ! N'hésite pas !

Dan dégaina son arme et para les tirs. Pendant ce temps, le Qwohog fit sa part du boulot. Grâce à sa lame multiple, il réussit à faire partir le groupe d'assassins.

- C'est très fréquent ici, ne t'en fais pas. Si tu as pas envie de continuer dans cette direction, dis le moi.
- Non c'est bon. C'est juste que je ne sais pas ce que nous allons devenir.
- Moi non plus. Mais ne te préoccupe plus de l'avenir. Le présent, voilà ce qui est important.
- Oui Maître.

Le tandem reprit sa marche. Barock sembla bien connaître les bas-fonds, ce qui leur fut utile.
Le jour ne tarda pas à se lever. Les grattes-ciels et autres bâtiments furent baignés par la lumière écarlate. Le Maître Jedi ne s'était arrêté qu'une fois, pour permettre à son ami de dormir. Lui n'avait fait que monter la garde. Maintenant, à l'aube, c'est lui qui se mit à dormir tandis que l'autre veillait.
Le Soleil était à son zénith quand le Maître se réveilla. A côté de lui son ami.


- Vous êtes levés Maître, dit Taris Cloud. On peut y aller ?
- Oui, répondit le Maître. Désolé d'avoir trop dormi.

L'humain se leva péniblement. Les évènements de la veille l'avait un peu perturbé. Tout ce qu'il savait, c'est que le nombre de Jedi en vie venait de baisser d'un coup. Les nombreuses perturbations ressenties avant, pendant et après l'attaque l'avaient profondément marqué.
Les équipiers se mirent en route. Direction un bar. Alors qu'ils entrèrent dans celui-ci, ils virent un message passer sur l'Holonet. Il montrait plusieurs Jedi qui avaient été tué.

- Voilà qui ne va pas arranger nos affaires, chuchota Dan.
- Vous avez raison.
L'autre partie du message disait que des Chevalier Jedi avaient tenté d'attaquer le Chancelier Suprême et qu'ils étaient devenus des traîtres. A partir de ça, dans le bar, les insultes envers les anciens protecteurs de la République fusèrent de partout. Cela déplut à Taris qui ne put se retenir.

- Silence ! Les Jedi ont toujours été les garants de la paix. La République est sous contrôle Sith. Rendez-vous en compte. Les Jedi sont vos protecteurs et le resteront. Ils vous ont protégés lors de la Guerre des Clones. Lors de la Bataille de Coruscant. Ils ont sauvé le Chancelier. Ils ne peuvent-être des traîtres !
- Tu sembles bien les connaître gamin, dit un des voyous dans le bar. Les Clones. C'est eux qui nous ont protégés. Mais ils nous ont aussi détruits. La République est pourrie. L'Ordre Nouveau le sera aussi. Les Jedis ne sont que les chiens de la République.
- Je ne vous permets pas de les insulter.
- Tais-toi s'il te plait Taris, intervint Dan.
- Oui, écoute ton copain, si tu veux pas que je te colle un laser entre les deux yeux. Tu n'as rien pour te défendre.

Les membres du bars commencèrent à s'agglutiner autour des Jedi et du bandits qui discutèrent avec lui. Ce dernier, sans raison, balança un coup de pied latéral dans les hanches du Qwohog qui vola dans les airs avant d'aller s'écraser violemment sur une table. L'amphibien se releva lentement tandis que son adversaire, un Trandoshan, commença à l'attaquer de nouveau. Cloud se contenta de parer les coups, ne voulant envenimer la situation. Lorsque son opposant sortit un blaster, le Jedi ne put faire autrement : il dégaina son sabrelaser. Avec les nouvelles primes, les membres du bars commencèrent à se jeter sur le bretteur. Barock, lui aussi, fut pris pour cible. Mais il ne dégaina pas.

- Taris, on file ! cria Barock

Le Qwohog était entouré d'ennemis. Trop. Pour rejoindre le Maître, il dut faire un grand nombre de morts pour arriver à la porte.

- Bravo, s'exclama Dan. Tu as réussi à nous faire des tas d'ennuis. Avec ces morts, on aura les Droïdes policiers aux fesses avec des clones lancés à notre recherche.
- C'est lui qui a commencé, Maître, tenta d'expliquer le Chevalier. Il a insulté les Jedi.
- Ce n'est pas une raison, coupa le Maître. Vois les ennuis que tu nous as amené. On y va, sinon le périmètre va grouiller de clone.

L'humain partit en pestant contre son compagnon. Comme prévu, le quartier fut investi par des Clone de Choc ainsi que des soldats fantassins.

- Voilà, t'es content Taris ? On va pas pouvoir s'échapper avec nos têtes qui sont sur l'Holonet.
- Vous n'avez qu'à vous débrouiller seul, déclara le Qwohog. Moi, je vais aller éliminer ces stupides soldats.
- Ne fais pas ça. C'est du suicide.
- Je m'en fous. Je suis bien assez fort pour les éliminer.

Dan tenta d'empêcher l'amphibien de se jeter à l'assaut des clones. Sans succès. Le Chevalier Jedi alluma son sabre et commença à se jeter sur les patrouilles ennemies. Il n'en fit qu'une bouchée. Toutes personnes tentant de l'arrêter était immédiatement coupée en deux. Même des innocents. Sans le vouloir, Dan Barock venait de le faire passer du Côté Obscur.
Déterminé à le ramener à la raison, l'humain courut à sa poursuite. Leurs course poursuite traversa Coruscant. Chaque clone rencontré, chaque bandit les menaçant, Taris Cloud ne faisait aucune différence. Bientôt, ils arrivèrent devant l'entrée d'un Bar. Là, Barock engagea le combat avec son ancien ami. Ses nombreuses lames sont très utiles quand il y a plusieurs adversaires, mais contre un seul adversaire, qui plus est un Jedi, elles sont inutiles.


- Taris, tu ne dois attaquer les clones. Tu n'es pas assez puissant.
- Pas assez puissant ? Ah oui ?

Les attaques de son adversaire se firent plus puissantes, plus précises. Il utilisa au mieux son sabrelaser fourchu. Barock savait qu'il pouvait gagner le combat. C'était un ancien instructeur. Maître Windu et Maître Dralling. Voilà les seules personnes qu'il n'avait réussi à battre. Toutefois, l'attention que leur portait les gens était plus que problématique.
Voulant éviter les clones et voulant quitter Coruscant le plus vite possible, l'ex gardien de la paix prit la décision de fuir.

Alors qu'il vit le haut gradé Jedi fuir, le natif d'Hirsi se dirigea vers le Temple Jedi. Là, c'est toute une compagnie de clone qui le gardait. Alors que neuf mille deux cent seize clone avait marché sur le Temple, il en avait laissé cent quarante-quatre le garder ?


- Vous allez me laisser passer, ordonna Taris.
- Nous avons des ordres. Personne ne doit entrer dans le Temple Jedi.
- Vous allez me laisser passer, répéta Taris.
- Nous avons des ordres monsieur. A moins que vous ne me montriez un ordre de passage, nous ne vous laisserons pas entrer. Continuez et vous serez éliminé.
-Très bien.
Devant la foule de gens rassemblés devant le Temple, le Wavedancer alluma son arme et découpa le clone qui avait osé refuser qu'il entre. Les membres de la Compagnie présent ouvrirent le feu. Bien que les tirs ne lui posèrent pas de problèmes, le fait que les Clone Trooper touchèrent des citoyens de l'Ancienne Republique révolta la foule qui commença à attaquer les clones. Là, ils n'hésitèrent pas. Le renfort arriva et la foule se dispersa. Mais pas Taris qui continua à attaquer les clones.
Jusqu'à son arrivée.
Marchant à travers la foule, le Seigneur Noir Darth Vader arriva. A côté de lui, les membres de la 501eme Legion.


- Seigneur Vader, cet homme attaque le Temple Jedi et tue nos hommes. Il progresse. Il va bientôt entrer.
- Ne vous en faites pas, Commandant Appo. Je m'en charge. Quand à vous, préparez un assaut sur le Temple et ratissez Coruscant de fond en comble. Il n'est pas assez fou pour s'aventurer seul dans le Temple. Il doit y avoir des complices.
- A vos ordres, mon Seigneur.

Le Seigneur Sith commença à avancer vers Taris Cloud. Ce dernier ne fit pas attention à lui. Il dut utiliser la Poigne de Force pour qu'il s'intéresse à lui.

- Qui es-tu Jedi ? Demanda Vader
- Je suis celui qui mettra fin au règne des Siths, Vader.
- Si tu n'arrives pas à me battre, tu ne pourras battre mon Maître.
- Alors lâche-moi et viens te battre.

Vader l'attira vers sa lame sanguinolente. Taris dut alors bloquer la manœuvre de l'ancien Anakin. Le combat commença alors. D'un côté la technique redoutable de Taris mit à mal le Seigneur Vader, mais sa puissance pure réussit à contrer les attaques du Jedi prétentieux.

- Commandant, n'intervenez pas dans ce combat, ordonna Vader. Je me charge de son compte.
- Vous avez donc de l'honneur. Bien plus que ce que je croyais.


Les clones se contentèrent d'encercler le groupe de combattant. Les deux opposants commencèrent un combat sans merci. Taris réussit à mettre à mal le Seigneur. Ce dernier, croyant qu'il avait à faire à un Jedi, utilisa à pleine puissance la Force Obscure. Ce fut avec une surprise sans pareil que le Seigneur Noir contempla son adversaire déchaîner les Eclairs de Force.

- Tu es du Côté Obscur de la Force et tu dis pouvoir mettre fin au règne des Sith. Alors que tu es en train d'en devenir un. Tu ne trouves pas ça pitoyable, jeune Jedi ?
- Je ne suis pas un Sith, ou un Jedi Noir. Vous vous trompez. Cette force est nécessaire pour vous vaincre.
- Cette force révèle ta véritable puissance. Je peux t'apprendre à la contrôler. Mais si je le fait, c'est en échange d'un service. Dis moi où est Obi-Wan Kenobi.
- Ma véritable puissance est tirée du Côté Lumineux Vader.

Le combat se résumait maintenant à de simples parades. Taris enchaîna plusieurs coups qui faillirent désarmer Vader. Seulement ce dernier fut le plus puissant. Il repoussa son adversaire et lui trancha l'épaule droite ainsi que son corps. La blessure avait été verticale et presque fatale.

- Commandant, ramenez ce Jedi dans le laboratoire. Faites le soigner et mettez-le dans une cuve de bacta en coma artificiel.
- Oui monsieur. Tout de suite monsieur.

Les clones emmenèrent le corps du Qwohorg en direction du labo de l'Empereur. Vader, quand à lui, entra dans le Temple. Un Clone Trooper alla le voir.

- Mon Seigneur, nous n'avons trouvé personne dans le Temple. La Compagnie est toujours à son poste. A part les membres dehors, il ne manque personne.
- Bien capitaine. Le Commandant Appo est parti fouiller la ville. Quand à vous, je veux que vous alliez voir au Spatioport de Coruscant avec toute votre équipe. Les Jedi présents ici tenteront de s'enfuir.
- A vos ordres mon Seigneur.

Le Clone Trooper partit sans rien dire pour se diriger vers le port.

Chapitre 1 : Les bas fonds pour échapper aux clones. FIN.
Dernière édition par Hellshing le 23 Juil 2017, 00:10, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Hellshing
Commando Imperial
 
Messages: 445
Inscrit le: 14 Sep 2013, 11:26
Localisation: Coruscant

Re: La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar FordoBoost » 11 Jan 2014, 13:20

Pas mal ... mais excuse moi mais contrairement à ce que tu dis je ne suis pas nul en Français, si j'ai fait des fautes c'est à cause des touches de mon ordi qui bugaient ;)
"Survivez pour combattre un jour de plus les gars, survivez pour combattre un jour de plus", Hardcase avant son sacrifice, SW TCW Saison 4 épisode 09 :"Insubordiation"
FordoBoost
 
Messages: 107
Inscrit le: 01 Oct 2013, 19:20
Localisation: Dans un coin très reculé ...

Re: La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar Hellshing » 11 Jan 2014, 15:52

FordoBoost a écrit:Pas mal ... mais excuse moi mais contrairement à ce que tu dis je ne suis pas nul en Français, si j'ai fait des fautes c'est à cause des touches de mon ordi qui bugaient ;)

Le français n'est pas que l'orthographe, je tiens à le dire. ;)
Il y a aussi la fluidité du texte. Ainsi que sa forme. Et là, tu as encore à apprendre. Moi aussi. Mais toi un peu plus, je pense.
Avatar de l’utilisateur
Hellshing
Commando Imperial
 
Messages: 445
Inscrit le: 14 Sep 2013, 11:26
Localisation: Coruscant

Re: La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar FordoBoost » 11 Jan 2014, 18:10

Logique t'as 14ans j'en ai 13 :roll:
"Survivez pour combattre un jour de plus les gars, survivez pour combattre un jour de plus", Hardcase avant son sacrifice, SW TCW Saison 4 épisode 09 :"Insubordiation"
FordoBoost
 
Messages: 107
Inscrit le: 01 Oct 2013, 19:20
Localisation: Dans un coin très reculé ...

Re: La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar Hellshing » 11 Jan 2014, 21:15

FordoBoost a écrit:Logique t'as 14ans j'en ai 13 :roll:

Cela ne veut rien dire. Tu écris mieux que des adultes que je connais.
Avatar de l’utilisateur
Hellshing
Commando Imperial
 
Messages: 445
Inscrit le: 14 Sep 2013, 11:26
Localisation: Coruscant

Re: La Grande Purge : Une chasse aux Jedi Galactique !

Messagepar Hellshing » 18 Fév 2014, 21:50

FordoBoost a écrit:...

:lol:
La suite.

Après avoir quitté Taris, Dan avait choisi de prendre un speeder pour se rendre au spatioport. Il savait que ce port était gardé, mais c'était le seul moyen de quitter Coruscant. Lorsqu'il arriva au port, la première chose qu'il fit fut de se renseigner sur les vaisseaux disponibles. Le Jedi vit qu'un Transport Leger Muurien à qui il manquait un passager.
Discrètement et furtivement, il se dirigea vers ce vaisseau et monta à bord.


Le Capitaine Alsor était un des plus célèbre Contrebandiers de la Galaxie. Ancien Amiral de la Marine Republicaine, il l'avait quitté après la Guerre Hyperspatiale de Stark. Il décida de devenir contrebandier après un court passage dans le pilotage de transporteurs. Avec un équipage rudement bien organisé, il passait son temps à faire des affaires. Là, il rentrait d'une petite virée avec une danseuse Twi'Lek. Son équipage l'attendait devant le vaisseau.


- Messieurs, nous devons partir. J'ai entendu qu'un bataillon de clone se dirigeait vers le Spatioport. Il faut qu'on se dépêche de filer.
- A vos ordres Capitaine.

Les Contrebandiers commencèrent à partir. Lorsqu'on leur demanda où ils comptaient aller, le Capitaine répondit Dantooine.
Le vaisseau partit dans l'espace intersidérale. Il fut intercepté par le Star Destroyer Venator
Empefron.

- Ici l'Amiral Korn. Vous êtes priez de dire combien vous êtes, votre cargaison et votre destination.
- Ici le Capitaine Alsor. Nous sommes six membres d'équipage.
- Et un passager, intervint Dan.
- Nous allons passer le scanneur thermique.
- Entendu. Le Capitaine se tourna vers Dan. Qui êtes-vous et que faites-vous ici ?
- Je suis un Jedi. Mais j'ai été victime d'un complot. Je vous en prie, vous devez m'écouter.
- Les Jedi ? Un complot ? S'étonna Alsor.
- Il y a une petite source de chaleur sur la droite de votre passager Capitaine. Veuillez me montrer ce que c'est.
-Entendu. Il alla fouiller à l'endroit indiqué. Il toucha bien évidemment le sabre, mais préféra dire autre chose. C'est un blaster Amiral. Et son chargeur qui est près de lui.
- Bien, vous pouvez passer.
- Merci Amiral, vous êtes trop bon

Le Transport Leger passa en hyperespace sitôt qu'il fut hors de portée des canons Républicains. Lorsque le Capitaine du vaisseau fut certains d'être hors de portée, il pointa son arme sur Dan, imité par tous ses partenaires.

- Je vous assure que je ne suis pas un traître ou un assassin.
- Très bien. Alors pourquoi il y a des primes sur les Jedi dans l'Holonet ?
- Je vous l'ai dit : j'ai, enfin nous avons, été victime d'un complot.
- Sans doute. Mais les primes sur les Jedi sont plus qu'alléchantes.
- On vous tuera quand on saura que vous m'avez laissé monter à bord.

Le Capitaine ne répondit pas et appuya sur la gâchette. Vif comme l'éclair, le Maître Jedi sortit son arme et para les lasers. Lorsque les autres membres voulurent l'attaquer, il se défendit brillamment. Le combat prit fin à la mort du Capitaine. Ses membres d'équipages aussi étaient morts. Pendant le voyage hyperspatial, le natif de Telos profita du temps avant d'atteindre Dantooine pour méditer.
Il n'avait plus aucune nouvelle de son ancien partenaire.
Après quelques heures de méditation, Dan ouvrit les yeux. Son vaisseau s'approchait de Dantooine. L'ancien Commandant Jedi ne sut quelle furent les raisons pour que Alsor aille sur Dantooine. Il n'y avait que très peu de colons. Enfin. Après avoir été sur Dantooine, l'ancien commandant de clone partit en direction de Vinsoth. C'était une planète Séparatiste, aucune chance que l'Empire s'aventure ici. Lorsqu'il arriva, une demi-heure après, il se heurta aux Séparatistes.


- Qui êtes-vous ? Demanda un droïde.
- Je suis le Capitaine Alsor. Je viens ici pour vous aider à combattre la République.
- Attendez! Ordonna le droïde. Je vais voir si nous avons des infos sur vous.

Dans le vaisseau Amiral des Séparatistes, le Droïde se tourna vers son supérieur.

- Monsieur, un Vaisseau veut nous aider à combattre la République.
- Avons-nous un nom ? Avons-nous des infos ? Passez le vaisseau aux scanners.
- Le nom est Alsor, monsieur. A vos ordres monsieur.

Le scanner détecta qu'une forme de vie. Celle de Dan.

- Monsieur, un corps a été détecté et plusieurs corps avec une faible chaleur.
- Alors acceptez-le. Nous n'avons aucune infos sur un capitaine Alsor.
- A vos ordres monsieur. Le droïde se tourna vers le communicateur de Dan et répondit.Vous pouvez vous poser dans le hangar.
- Allez accueillir notre invité comme il se le doit. J'ai un mauvais pressentiment.
- Bien reçu, bien reçu. J'ordonne à l'escouade 48 de se rendre dans le hangar.

Le vaisseau se posa dans le hangar séparatiste. Lorsque Dan sortit, il fut accueilli par une escouade de droïde avec trois Droïdes Vautours. De plus, une Compagnie de Droïde commençait à se pointer.

- Les mains en l'air, ordonna un droïde en le menaçant de son blaster.

Dan obéit. Les droïdes l'emmenèrent sur le pont.

- Monsieur, nous avons trouvé un sabrelaser accroché à sa ceinture.
- Un Jedi !? Tuez le ! Ordonna le Droïde Tacticien
- Je ne suis pas un Jedi, cher Commandant, déclara Dan. J'ai tué un Jedi, voilà tout. Celui que j'ai embarqué à bord de mon vaisseau en était un.
- Allez voir si il y a des corps dans le vaisseau et vite.
Les droïdes partirent directement voir ce que leur avait demandé leur chef.

- Je suis venu vous aider à me battre contre la République. Elle m'a trahi. Elle a trahi mes frères.
- Qui étaient vos frères ?
- Des gens qui protégeaient la Galaxie. Nous protégions souvent les Clones. Mais ils nous ont tué.
- Vous êtes un traître de la République, déclara le Tacticien. Intéressant.
- Monsieur, on annonce la sortie de plusieurs vaisseaux.
- Des vaisseaux alliés ?
- Non monsieur. Des vaisseaux Républicains.
- Préparez les boucliers avant ! Que toutes les batteries soient prêtes à faire feu ! Vous, dit-il en s'adressant à Dan. - Si vous dites être nos alliés, alors aidez-nous à attaquer les Républicains.
- Vous avez un vaisseau ? Le mien nécessite plusieurs personnes.
- Nous avons des Chasseurs Belbulba-22.
- Ce sera suffisant.

Le nouvel allié des Séparatistes partit en direction des hangars tandis que le droïde tacticien ordonnait que l'on réveille l'Amiral en charge de ce vaisseau.

Avec bon nombre de Chasseurs Vautours, Bombardier et Tri-Droïdes, le Séparatiste Dan sortit du hangars du Destroyer de Classe Providence.

Bientôt, deux Star Destroyer Venator, deux Acclamators et un Star Destroyer Victory sortirent de l'hyperespace. Ils engagèrent immédiatement le combat lançant leur ARC-170. Deux cent Chasseurs Droïde se jetèrent à l'assaut de deux cent chasseurs clone. Dans l'espace, les combats firent rage. Pour l'instant, les clone l'emportaient à cinq contre un. Dan rétablit un peu la balance en faisant un carnage.


- Je contacte le Destroyer Providence. Vous pouvez commencer l'abordage.
- Ici, l'Amiral Nelson. Nous contrôlons la situation, merci. Nous vous ferons part nos ordres.
- Amiral, les vaisseaux vont arriver avec des renforts.
- Nous avons la puissance nécessaire pour ça.
- Si vous y tenez.

Dan se mit alors à bombarder le pont et le vaisseau amiral. Il se heurta au bouclier avant. Malgré cela, il continua l'attaque. Lorsque cinq Venator et trois Victory sortirent de l'hyperespace, l'Amiral ordonna que l'abordage soit lancé. Plusieurs Vaisseaux d'Abordage de Classe Droch se dirigèrent vers les différents vaisseaux couverts par les Vautours.

Les Bombardier cassant les boucliers, le pont du vaisseau amiral fut vite brisé par les tirs soutenus.
D'ailleurs, les premiers vaisseaux Républicains présent furent complètements submergés de toutes parts. Les Clones Troopers, avec une armure très différente de l'Armure de Phase II, éliminèrent beaucoup de droïde, mais une explosion en chaîne cassa le processus. Soudain, des vaisseaux inconnus sortirent de l'hyperespace. Il fallait savoir pour qui ils étaient. L'apparition du vaisseau amiral de Dan mit fin à ses pensées. L'ancien garant de la paix se dirigea vers le hangar de ce vaisseau Acclamator qui laissa sortir ses pilotes. Pilotes qui ne purent rien contre leur ancien chef. Lorsqu'il se trouva à bord de son ancien vaisseau l'infiltrateur commença alors à avancer.
Les véhicules stationnés à bord du vaisseau tentèrent évidemment de le tuer, mais rien n'y fit : Dan Barock était un Jedi très puissant. Les clones, enfin, ceux que Dan prenait pour des clones, ouvrirent le feu. D'un mouvement bien placé et bien fait le nouveau Séparatiste trancha plusieurs ennemis.
Un tir d'un sniper lui fit lâcher son sabrelaser qui vola dans le hangar. Les troupes républicaines, croyant enfin pouvoir le tuer, commencèrent à se jeter sur lui. Mais le sabrelaser n'est pas la seule arme du Jedi. Il y a la Force. Après avoir repoussé les autres grâce à la Répulsion de Force, Barock commença à tuer les clones avec un Blaster DC-15. Le sniper y passa aussi. Avant de quitter la pièce, l'humain reprit son sabre. Au fur et à mesure qu'il progressait, le nombre de clone encore en vie dans le vaisseau diminuait.
L'ex protecteur de la République arriva dans la salle du pont. Ici, se trouvait l'Amiral Nurtch ainsi que les officiers clones de la Marine. Dan les reconnut. Le Capitaine Jef, le Sergent Rus, et le Commandant Nova.


- Après avoir tenté de tuer le Chancelier, vous êtes tombés si bas que vous devez aider les Séparatistes, commença Nurtch. Voilà qui est bien pitoyable.
- Vous servez les Siths Amiral. Quand à vos troupes, je crains qu'elles ne soient hors de service.
- Ce n'est rien Jedi. Nous avons toute la flotte à notre service. Nous pouvons aussi exécuter toute personne sur notre chemin. Malheureusement, je dois vous demander de mourir ou de vous rendre sans faire d'histoire.
- Me rendre Amiral ? Désolé, mais ça va pas être possible.

Le Commandant Nova pointa alors son Pisolet Blaster DC-17 sur lui. Souriant, Dan entendit la porte s'ouvrir et des Droïdes de Combat B1 et B2 arrivèrent. Le Commandant Droïde, donna l'ordre de tuer tous le monde...Y compris Dan Barock.
Faisant une alliance rapide, le Jedi et le Commandant Clone s'unirent pour repousser les droïdes. Lorsque le dernier tomba, Nova n'hésita pas et tira sur son allié qui, avec l'aide de son sabrelaser, dévia le tir contre le Sergent Rus qui s'écroula sur le coup. Jef fut passé au sabrelaser et Nova envoyé dans l'espace intersidéral. Nurtch avait réussi à s'accrocher à une commande de tir, tandis que Dan se maintenait à une fenêtre. Lorsque la porte se ferma, l'Amiral dégaina une vibrolame.


- Intéressant. Mais vous n'êtes pas à mon niveau Amiral.
- Nous allons voir ça.
Le combat commença par une attaque puissante de Nurtch. Sa lame se heurta à celle de Barock qui en profita pour donner un coup circulaire, manquant de couper en deux l'officier. Ce dernier se déplaça, connaissant le vaisseau comme sa poche. Cela força l'attaquant à se méfier de chaque recoin du vaisseau. Finalement, ce fut près du hangar que se trouva son adversaire. L'Amiral avait deux blasters dans la main. Il fit feu sur Dan qui renvoya les coups. L'un faillit passer près de Nurtch. Lorsqu'il laissa tomber ses Pistolet Blaster pour sa lame, Nurtch fut poussé par son ancien compagnon. Ce dernier se jeta sur lui, tel un animal enragé. Après une rotation du bras, le sabre coupa en deux le tronc de l'Amiral. Ce dernier s'écroula. Mort. Dan avait gagné. Rejoignant son Chasseur, le triomphant partit du Croiseur Acclamator.
Dans l'espace, le combat faisait encore et toujours rage. Malgré leur supériorité numérique, plus qu'évidente, les Séparatistes commencèrent à décliner. Plusieurs de leurs vaisseaux amiraux furent touchés. L'Amiral Nelson ordonna la retraite, laissant Dan tout seul avec les Chasseurs Vautours. Ils se firent rapidement décimés. Dan réussit à se faire capturer. En fait, au début, il fut touché par un tir perdu. Touché à l'arrière de son chasseur, il se dirigea violemment vers un hangar du Vaisseau Acclamator où il avait combattu ses anciens compagnons. Là, un Bataillon vint le cueillir pour l'emmener dans le vaisseau amiral. La flotte passa ensuite en hyperespace.

Dan se réveilla dans sa cellule. C'était une petite pièce, une chambre, sans doute une des clones.
Sa cellule était en fait un carré, faisant presque la chambre entouré d'un champ de force. Impossible d'utiliser ses pouvoirs et l'ancien Jedi ne pouvait pas sortir de là. Avec lui, deux Droïdes Médecins.


- Je vais aller prévenir l'Amiral que vous avez repris conscience.

Rapidement le Droïde sortit de la pièce. Quelques instants plus tard, l'Amiral arriva dans la pièce.

- Déplacez le prisonnier dans des quartiers adéquats. Ici, c'est très mauvais pour moi.
- A vos ordres.

Dan se sentit soudain fatigué. Ses yeux se fermèrent rapidement. Lorsqu'il les ré ouvrit, il était dans une plus grande pièce. Devant lui l'Amiral de tout à l'heure accompagné d'un autre officier.

- Je suis l'Amiral Loris. Voici le Capitaine Flink. Nous savons qui vous êtes Jedi. Par contre, nous avons été surpris de vous avoir du Côté Séparatiste. Cela n'a rien changé à notre mission. On doit ramener au Seigneur Vader tous les Jedi qu'on trouve. Malheureusement, il n'a pas précisé la marche à suivre dans notre cas. Ce qui fait qu'on va vous garder un petit moment. En revanche, si vous êtes un Séparatiste ou un de leurs alliés, vous allez pouvoir nous dire où ils se cachent.
- Vous perdez votre temps Amiral Loris. Je ne vous dirai rien. Je ne sais pas l'emplacement de la base Séparatiste. Vous auriez du vous douter que je n'étais pas de leurs côtés.
- Alors pourquoi avoir attaqué l'Empire ?
- L'Empire ? J'ai attaqué les Siths, Amiral. Il n'y a aucun Empire Sith, vous devez vous tromper.
- Je vous assure que c'est vous qui faites fausse route. Regardez mon insigne. Est-il le même que celui de l'Amiral Républicain ?

Dan se pencha sur l'insigne de l'officier. Ce n'était pas une ligne de trois carrés rouges pour deux de bleus à la moitié des carrés opposés. Non, c'était une ligne de cinq carré rouges sur une ligne de cinq bleus. Les insignes avaient du changer. Mais deux cylindre étaient accrochés à ça.

- Ce sont des cylindre de codes impériaux. Je vais vous résumer ce qui s'est passé depuis votre fuite. L'Empereur a fait un discours au Sénat où il a annoncé le remplacement de la République par un Empire Galactique. Les clones sont devenus des Stormtroopers et ils sont l'élite de l'infanterie basique. Après, il y a eu plusieurs autres changements, mais mieux vaut que vous en sachiez le moins possible, pour le moment. Ensuite, les insignes ont changé. Enfin. Je dois vous avouer, qu'ici, nous avons tous le même point commun. Rétablir la République. J'ai un peu honte de voir combattre mes hommes sous des uniformes impériaux. Mais nous sommes forcés de le faire, pour rester en vie. Enfin, je ne vais pas m’apitoyer sur mon sort.
- Quel est votre vaisseau ?
- Le Division.
- Êtes-vous plusieurs dans ce cas ?
- Je ne sais pas Jedi. On ose pas demander. Imagine si Vader entre dans ce vaisseau à ta recherche. Je serai obligé de vous donner. Et dieu sait ce qui adviendra de vous. Par contre, nous allons devoir vous cacher. Toute personne sur ce vaisseau me soutient. Donc je ne risque rien en vous cachant avec quelques uns d'entre eux. Par contre, nous allons devoir nous retirer sur une planète un peu spéciale. Naboo. J'ai toujours eu de bons contacts là bas, surtout dans la Garde Royale. Je vous ferai cacher facilement. Par contre, j'ai pas confiance en vous, donc je vous empêcherai d'utiliser la Force. Et même si vous le faisiez, j'avertirais le Seigneur Vader. Vous aurez toute la cinq-cent unième légion à vos trousses. Même vous, aussi prometteur que vous puissiez-être, n'arriverez à leur échapper.
- Bien. Quand comptez-vous me libérer ?
- Pour être franc, je sais pas. Le jour où les Jedi seront oubliés, vous serez libre. Sinon, je vous accorderez quelques moments libres. Vous savez à quoi vous en tenir.

L'accord fut scellé par un mouvement de la tête. Loris alla avec son prisonnier vers une navette T-4a Lambda. Celle-ci décolla et quitta le vaisseau. Lorsque Dan vit pour la première fois les lumières naturelles d'une planète, il vit que Loris et sa flotte se trouvaient sur Naboo.
La navette se posa sans difficultés, au milieu d'une forêt, près de Theed. Jadis, les Chars d'Assaut de l'ancienne Fédération du Commerce avaient détruit ce lieu naturel, mais Dame Nature l'avait vite reconstruit. Lorsque l'Amiral, Dan et une escouade de Stormtroopers descendirent, ils virent une dizaine de Gardes Royaux les attendre, en ligne dans un ordre typiquement militaire.


- Bonsoir Amiral Loris, commença l'un d'eux.
- Bonsoir Capitaine Atton, répliqua Loris.
- Quelle est le but de ta visite ?
- J'ai un prisonnier. Malheureusement, il est recherché par l'Empire et je ne tiens pas à ce qu'il soit découvert. Il a été décidé de le cacher ici, avec quelques soldats impériaux.
- D'accord. Je vois. Il peut rester ici. Je vais faire mettre quelques de mes subordonnés sur ce coup là.
- Merci Atton.

Il fut convenu d'un endroit où Dan, les soldats impériaux et les trois Gardes choisis passeraient leurs journées. Le but était, pour Dan, de se couper de l'holoactualité.
Une fois la confirmation de Dan bien attaché et bien maîtrisé, Loris rejoignit sa flotte qui disparut en hyperespace.
Avatar de l’utilisateur
Hellshing
Commando Imperial
 
Messages: 445
Inscrit le: 14 Sep 2013, 11:26
Localisation: Coruscant


Retour vers Créations de fans

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron