Topic littérature

Pour parler de tout et de rien, de vos passions autres que Star Wars ou de tout autre sujet autour d'un verre servi par un Ortolan obèse !

Topic littérature

Messagepar Evan Lupin » 26 Oct 2010, 20:22

A l'instar du Cinéma, voila le topic consacré à la littérature.

Venez parler ici des livres que vous avez lu ou venez de terminer.

__________________________________________________________

La Prophétie du Royaume de Lur
Tome 1 Le mage du prince
Karen Miler
Heroic Fantaisie.

Asher est un jeune pecheur, fils de pecheur, élevée dans une famille et un village de pecheur. Dernier né de la famille, il subit les coups de ses grands freres, qui jalousent sont statut de fils préféré. Asher a donc un rêve, partir à Dorana, la capitale, pour y faire fortune et ainsi revenir acheter son propre bateau dans lequel il pourrait travailler seul avec son pére.

L'aventure commence donc au moment où Asher quitte son village pour la capitale de Lur.

Arrivé à la capital, Asher arrive a stoper le cheval du prince Gar qui s'était effrayé suite à un tir intempestif de feu d'artifice. Devant le franc parler du jeune homme qui ne se laisse pas démonter par le statut du prince, celui-ci l'embauch dans ses écuries.

Je précise que Lur est divisé en deux peuples : Les doranens, sortes d'elfes,tous blond et doué de pouvoir magique (sauf le prince Gar) et donc caste dominante et les Olkens, le peuple d'Asher.

On apprend rapidement l'existence d'une prophétie. Asher serait le Mage innocent, censé sauver Lur des derniers jours.

Bref, je pourrais continuer mais je vais m'arreter là pour le résumé.

J'ai accroché tres rapidement au livre et aux personnages, même si au départ le parler bizare d'Asher, qui supprime certaine syllables, m'a un peu dérangé. Le récit est centré sur Asher une grand partie du livre, on s'en détache quelque peu sur la fin, ce qui est un peu dommage mais nécessaire pour l'histoire. Les autres personnages ont bien sur, eux aussi, plusieurs pages qui leurs sont dédiées.

Si la prophétie et l'histoire de base est assez basique ; le jeune villageois qui se fait une place dans la haute société et est destiné a sauver le royaume, l'intéret est évidement dans tout ce qui se passe autour, la mythologie de ce monde.

Le style d'écriture est agréable a lire. J'avais d'ors et déja apprécier le style de Miller dans SW, c'est ce qui m'as fait acheter ce livre d'ailleurs.

Le Livre peut faire un peu peur à certains, 430 pages, mais il se lit tres rapidement.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
 
Messages: 937
Inscrit le: 25 Août 2010, 20:00
Localisation: Coulommiers 77

Re: Topic littérature

Messagepar Jaweco » 26 Oct 2010, 23:33

Ah tiens, du Miller pour inaugurer ce topic, c'est assez surprenant ! Mais tant mieux, j'ai toujours affirmé qu'elle était loin d'être nulle et que sortie du carcan TCW, très limitatif, elle pourrait faire de vraies bonnes choses. :)

C'est vrai que vu comme ça, le pitch fait assez peu original... et "hélas", c'est vrai pour beaucoup de choses en heroic fantasy. Ce qui fait que ce genre a tendance à me lourder... toujours les mêmes ingrédients : des elfes, des sorciers, une prophétie, un "élu", j'en passe. Mais bon, je ne juge pas ce bouquin en particulier qui est peut être bon, c'est simplement un constat général sur le genre.

Ceci dit, que ça ne t'empêche pas de donner ton avis sur la suite si tu la lis ! ;)
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
 
Messages: 1050
Inscrit le: 25 Août 2010, 12:47
Localisation: Somewhere in the middle of nowhere

Re: Topic littérature

Messagepar Evan Lupin » 27 Oct 2010, 19:14

Oh que oui, je la lis ^^ !! Mais là c'est environ 800 pages, donc ça mettras un peu plus de temps.

Il est vrai que c'est souvent c'est ingrédient que l'on retrouve en HF mais c'est parfois plus élaboré, les bouquins de Robin Hobb, en sont, à mon avis, un bon exemple. J'en parlerais peut-etre si DD ne le fait pas avant moi.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
 
Messages: 937
Inscrit le: 25 Août 2010, 20:00
Localisation: Coulommiers 77

Re: Topic littérature

Messagepar Jaweco » 27 Oct 2010, 21:38

Ca c'est du pavé !

Robin Hobb écrit donc sur les Sith puisque DD aime... :mrgreen:
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
 
Messages: 1050
Inscrit le: 25 Août 2010, 12:47
Localisation: Somewhere in the middle of nowhere

Re: Topic littérature

Messagepar Caine Lornan » 27 Oct 2010, 22:02

Perso, j'ai une grande affection pour les livres de Jean Louis Fetjaine, notamment ses deux trilogies consacrées aux Elfes ^^Je trouve que le côté fantasy est très bien retranscrit, avec des perso attachants et profonds. La trame scénaristique est vraiment au top et le tout se lit avec délectation.
Avatar de l’utilisateur
Caine Lornan
Survivant de l'Ancienne République
 
Messages: 32
Inscrit le: 25 Août 2010, 12:41

Re: Topic littérature

Messagepar Evan Lupin » 28 Oct 2010, 20:07

C'est quoi les titres?
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
 
Messages: 937
Inscrit le: 25 Août 2010, 20:00
Localisation: Coulommiers 77

Re: Topic littérature

Messagepar Caine Lornan » 28 Oct 2010, 20:23

Alors, il les a fait dans le désordre comme pour SW.

Les Chroniques des elfes

* 2008 Lliane
* 2009 L'Elfe des terres noires
* 2010 Le Sang des elfes
* 1998 Le Crépuscule des elfes
* 1999 La Nuit des elfes
* 2000 L'Heure des elfes
Avatar de l’utilisateur
Caine Lornan
Survivant de l'Ancienne République
 
Messages: 32
Inscrit le: 25 Août 2010, 12:41

Re: Topic littérature

Messagepar Wes Anteras » 28 Oct 2010, 20:54

Voilà un topic où je trouve davantage ma place qu'avec celui du cinéma (rat de bibliothèque oblige).

Je vais aborder 3 romans dont la lectures m'a laissé des sentiments assez différents.

Le premier, la Vf est la VO pour une fois , l'auteur étant le célèbre égyptologue Christian Jacq. bon, pour résuùmé l'auteur, je dirais qu'il est capable du pire comme du meilleur dans son genre : entre d'un côté Le Juge d'Egypte, Ramsès, la Reine-Soleil, la Reine Liberté et de l'autre La Pierre de la Lumière, les Mystères d'Osiris (ce sont les exemples qui me reviennent), il y a une TRES grande différence de qualité. Bref après les deux derniers cités qui furent pour moi d'un ennui mortel, l'auteur m'avait remis un espoir avec Le Procès de la Momie, prouvant que s'il venait à changer de genre (ici on est dans un thriller se passant dans le Londres du XIX tout en ayant une momie comme sujet principal), il pouvait encore réussir de bonnes choses. Malheureusement, le roman dont je vais parler entre dans la seconde catégorie :

La Vengeance des Dieux
1. Chasse à l'homme
Christian Jacq

entre directement dans le sujet classique de l'auteur, posant exactement les mêmes schémas, juste l'époque changeant, ici il s'agit de la fin du règne du pharaon Amosis de la XXVI dynastie, précédent de peu l'invasion perse de l'Egypte par Cambyse dont l'accession au trône perse est d'ailleurs mentionnée . Tout le Jacq classique y est : un obscur personnage orchestrant un complot (bien qu'ici j'ai ma petite idée sur son identité, événement historique oblige) auquel se trouve mêler par inadvertance le personnage principal, parangon de vertu, assisté évidemment et heureusement d'ailleurs par un aide plus terre à terre et une jolie prêtresse... Bref du Jacq classique donc l'unique surprise reste s'il va suivre l'histoire réelle qui s'est avérée désastreuse pour son pays favori mais il faudra attendre le second tome.


Deuxième Roman

Tigres de Guerre
David Gibbins

Je l'ai lu en VF, ici car connaissant l'auteur et surtout qu'il s'agit d'une série, je savais que je n'avais pas le niveau pour l'aborder en anglais, Gibbins utilisant des termes scientifiques assez poussé en archéologie. C'est le quatrième roman de l'auteur et le quatrième de sa série sur l'archéologue sous-marin Jack Howard. Les amateurs du Da Vinci Code apprécieront cet auteur car c'est le même principe : autour d'un mythe, Gibbins développe une histoire paraissant complètement réaliste qui pourrait correspondre à la réalité sur laquelle le mythe s'inspire. Ici, il s'agit de l'échappée des légionnaires de Crassus qui, après des années de captivité en Perse, s'évadent par la Route de la Soie, emportant un marchand pour guide, pour leur malheur. Ce dernier en effet possède un mystérieux joyau qui a attire un mystérieux combattant, le Guerrier Tigre (d'où la traduction complètement foireuse du titre). On se retrouve après au XX siècle où Jack Howard par un hasard va être mis sur la trace du joyau et attiré l'attention des successeur du Guerrier Tigre qui forment une confrérie secrète chinoise. Gibbins comme à son habitude à la fin du roman cite les sources scientifiques permettant de voir ce qui est réel et ce qui est romancé. Un très bon roman pour ceux qui apprécient le style.

Enfin le dernier, roman posthume

The Bancroft Strategy
Robert Ludlum

Un thriller du grand maître en la matière. J'avoue n'avoir jamais été déçu par un roman de Ludlum mais celui-là a vraiment fait très fort. Le pitch peut sembler classique : au début du roman on fait la connaissance Todd Belknap, un agent des Opérations Consulaires surnommé le Limier pour son talent à retrouver les hommes qui cherche à se cacher. Pris dans une opération qui tourne mal à Berlin-Est, il est sauvé in extrémis par un collègue, Jared Rinehart. Les deux hommes vont devenir inséparables, surnommés Castor et Pollux. Et quand Rinehart se fait enlever et que ses supérieurs ne veulent rien faire pour l'aider, Castor va seul contre tous se mettre à sa recherche. Mais il a affaire à forte partie car tout semble être dirigé par une mystérieuse identité, Génésis, qui est crainte comme la peste.

Parallèlement on découvre Andrea Bancroft, jeune analyste financière prometteuse à qui une offre surprenante va arriver : un cousin dont elle n'a jamais entendu parler lui lègue par testament douze millions de dollars à condition qu'lele accepte de siéger à la Fondation Bancroft, dirigé par Paul Bancroft, le patriarche du clan. Andrea, qui n'a jamais cherché à appartenir au clan va brutalement se retrouver dedans.

Et en coulisse, une organisation avec énormément de moyens et d'influence semble s'agiter.

Un des meilleurs Ludlum que j'ai lu (et j'en ai lu énormément), ce qui est très difficile à faire, tant ses romans sont exceptionnels. On est pris et bluffé par les révélations et surprisse du début jusqu'à la fin
Bilan de LoTF :

So this is Luke Skywalker's Legacy???

Dead wife, dead nephew, mad Imperial war criminal ruling GA. Great legacy...
Wes Anteras
 
Messages: 209
Inscrit le: 25 Août 2010, 23:08

Re: Topic littérature

Messagepar Jaweco » 29 Oct 2010, 18:31

Ah, Robert Ludlum alias Mr Jason Bourne ! Je suis loin d'avoir lu beaucoup de romans de lui mais effectivement c'est un bon ! ;)

Quant aux romans de Christian Jacq... je me suis parfois demandé ce que ça valait. Je suis assez intéressé par l'Egypte antique, la mythologie, la culture, tout ça. Je n'en ai pas lu mais je vois que ça a l'air très inégal. Dommage ! :|
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
 
Messages: 1050
Inscrit le: 25 Août 2010, 12:47
Localisation: Somewhere in the middle of nowhere

Re: Topic littérature

Messagepar Oiki Ran » 30 Oct 2010, 00:03

Un topic litterature, quelle bonne idée, ça manquait!! Evan, belle initiative ;)

En dehors de (certains) romans SW, j'ai une grande affection pour les thriller/romans policiers. Vu qu'entre mon domicile et mon lieu de travail, j'ai une bonne heure de trajet en bus et tram, il me fallait un livre pour passer le temps. Vu que je ne voulait pas sortir mes romans SW, je me suis plongé dans la bibliothèque parentale et sous le conseil avisé de ma mère (une lectrice passionnée) j'ai pris le 1er livre écrit par Mo Hayder, une des nouvelles Reines du Crime. Sur ma lancée, j'ai acheté et dévoré en l'espace de quelques semaines les 5 romans, parus à ce jour, où l'on retrouve le policier Jack Caffery.

Voilà ce que j'ai pensé du premier:

Birdman (VO: Birdman)
Mo Hayder

Dans un terrain vague de Londres, on trouve les corps de plusieurs femmes. Elles ont comme point commun qu'oiseau a été enfermé vivant dans leur cage thoracique (pardon pour ceux qui mangent :mrgreen: ). C'est l'inspecteur Jack Caffery qui est chargé de mener l'enquête.

Vu qu'il s'agit d'un roman policier, je préfère m'arrêter là au niveau du résumé de l'histoire. Il vaut mieux que je n'en dise pas plus.
Même si je ne me considère pas comme un expert, j'ai déjà lu des thrillers auparavant, certains bons et d'autres moins bons. Je peux donc dire que l'intrigue est solide, qu'elle tient bien la route et qu'il y a un twist aux 3/4 du bouquin qui permet de bien faire rebondir l'histoire et d'avoir un final tendu. Donc, rien à redire de ce côté là, ça m'a bien plu.
J'ai un eu, par contre, un peu plus de mal à rentrer dans le style de l'auteur. Par moment, le style était vraiment simpliste et manquait de descriptions. On sentait que c'était un 1er roman. Bon, aussi, je ne l'ai pas lu en VO mais en VF, cela venait peut-être de la traduction.

Les deux points qui m'ont le plus plu sont le personnage principal du livre et le thème de l'intrigue.
Jack Caffery a environ 35 ans, c'est un policier intelligent, insomniaque, ayant un faible pour le Glenmoragie, mais surtout tourmenté. Alors qu'il avait 8 ans, suite à une dispute avec son frère, Ewan, celui-ci s'éloigne du jardin familial. On ne le reverra plus. Depuis ce jour là, Caffery est obnubilé par son frère disparu depuis plus de 25 ans. Il soupçonne, comme tout le monde, clairement son voisin d'en face, un pédophile connu que la police n'a pas pu arrêter ni lier à cet enlèvement fautes de preuves matérielles. Sa mère le rendant reponsable de cette disparition, Caffery a rompu tout lien avec ses parents, qui ont déménagé loin de Londres, et passe son temps à espionner/harceler son voisin, qui le lui rend bien, avec le secret espoir de trouver une piste qui lui révèlera ce qui est arrivé à son frère. Ainsi, on un personnage très interessant, copmplexe, qui est à la fois un policier très doué et un homme tourmenté (fou par moment?) qui ne cherche qu'à savoir ce qui est arrivé à son frère. J'ai vraiment apprécié ce personnage, très sombre, et c'est ce qui m'a poussé à acheter et lire les livres suivants le concernant afin de voir comment il allait évoluer.
Ensuite, le thème de l'intrigue qui est assez particulier, voir osé, mais surtout très sombre. Pendant tout le livre, je me suis dit que l'auteur voulait frapper fort (faire du sensationnalisme) en se choisissant ce thème assez peu courant et que c'était peut-être too much. Mais au final, j'ai bien apprécié et je ne peux pas empêcher un auteur de vouloir se faire remarquer, surtout lorsque le traitement du thème est bon, voir très bon.

En résumé un thriller bien sombre, avec un héros qui m'a plu, qui m'a fait passer un très bon moment et qui m'a donné envie de lire les autres livres de cet auteur. Contrat parfaitement rempli.

Oiki Ran, le Ktâh qui reviendra bientôt pour la suite!!
Ambitious but rubbish - Jeremy, Hamster and Captain Slow!!!!!

Some say he destroyed the first Death Star and that he married Mara Jade. All we know is, he's called Luke Skywalker.
Avatar de l’utilisateur
Oiki Ran
Disciple et cireur de bottes de Luke et Mara Jade Skywalker
 
Messages: 14
Inscrit le: 29 Août 2010, 21:00
Localisation: Conglomérat d'Orwin

Re: Topic littérature

Messagepar Evan Lupin » 30 Oct 2010, 12:13

L'assassin Royal, Tome 1 à 13, Robien Hobb, HF.

Vu que cela fait un bon moment que j'ai lu la série, je ne pourrais pas donner mon point de vue sur chacun des livres, je me contenterais donc d'un point de vue global.

Ces livres racontent l'histoire d'un gamin, abandonné dans un poste de garde (je crois) alors qu'il était tout jeune. L'homme qui l'abandonne le désigne comme le batard du prince Chevalerie (sisi, c'est son prénom). Burish, homme bouru, maitre des ecuries, proche du prince, le surnomme alors Fitz (qui signigie batard dans je ne sais plus quel langue, de l'allemand peut-etre).
Le sort de Fitz est assez incertain. Un batard royal n'est jamais une bonne chose. Pourtant le roi, avec le conseil avisé de son conseillé dirais-je, un homme au visage marquelé, décide de confié le garçon a ce dernier. Fitz sera formé à travailler dans l'ombre, éxécuteur royale à ses heures.

Les livres suivent donc l'apprentissage puis la vie de Fitz, en tant que bras armé royale mais aussi espion, confident, homme, ami... Il est assez difficile d'étayer mes propos sans trop en réveler sur ce qu'on découvre petit à petit dans les 13 livres, qui mèlent magie, complot, trahison, guerre, amour, amitié, enfin tout sur la vie d'un homme au service d'une famille royale qui sera exposé a divers évenements transformant la vie de Fitz, de son passage de reclus à....d'autres choses ^^ (enfin il y a des hauts et des bas). Du coup, on suit aussi, l'histoire de la famille royale, les relations politiques tendus avec les pays voisins.

Un de ces pays que l'on retrouve d'ailleurs dans Les aventuriers de la Mer, du même auteur, avec un personnage essentiel de la premiere série que l'on retrouve dans celle-ci. Cette série se passe d'ailleurs entre deux tomes de L'Assassin royal, sans qu'on soit obligé de les avoir lu poour comprendre l'histoire mais interressant par rapport au personnage présent dans les deux.

Si dans l'Assassin royal on suit surtout l'histoire de Fitz; Cette seconde série s'arquent sur différent personnage : la fille rebelle d'une famille qui à presque tout perdu qui ne souhaite qu'une chose retrouver le commandement du bateau vivant de sa famille (les bateau ont une figure de proue en bois qui parle et pense) , un marin impétueux quelque peu rejeté qui se lie d'amitié avec un bateau un peu dérangé, un pirate qui souhaite devenir roi de ses compatriotes, un gamin destiné a devenir pretre et devenu esclave, une ébeniste tres étrange, des dragons...

Enfin bref, si j'ai vraiment préféré la premiere série, les deux sont vraiment appréciable. Le style de Hobbs est vraiment facile a lire, on se plonge dans ses livres sans avoir envie d'en ressortir. On s'attache vraiment aux personnages, on en déteste d'autres et à la fin, difficile de se dire qu'apres tant de temps avec eux, c'est finit.

De tres bons livres.


Content que le topic plaise.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
 
Messages: 937
Inscrit le: 25 Août 2010, 20:00
Localisation: Coulommiers 77

Re: Topic littérature

Messagepar Evan Lupin » 07 Nov 2010, 18:36

La prophétie du Royaume de Lur Tome **

Difficile de faire un résumé d'un second tome sans spoiler sur le premier. Je dirais donc seulement qu'Asher, Gar et les autres sont mis face à leur destin et à l'accomplissement de la Prophétie.

Malgré quelques similitude avec L'assassin Royal qui m'ont dérangées, j'ai encore une fois dévoré le livre. Karen Miller arrive a nous agriper à l'histoire et aux personnages et ne nous donne pas envie de relacher le livre. Il y a bien quelques petits points négatifs mais ça passe.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
 
Messages: 937
Inscrit le: 25 Août 2010, 20:00
Localisation: Coulommiers 77

Re: Topic littérature

Messagepar Wes Anteras » 07 Nov 2010, 23:08

Bon moi, j'ai terminé le dernier Werber

Au sujet de Bernard Werber, on peut vraiment dire beaucoup de chose à son sujet, mais dans toutes ses séries, il semble y avoir une convergence malheureuse. Après une excellente trilogie sur les Fourmis et la duologie sur le ciel (Thanatonautes et Empire des Anges), l'écrivain avait continué les aventures de Wells et Pinson dans une trilogie sur les Dieux que j'ai vraiment trouvé mauvaise. Et son deuxième grand cycle, concernant la science semble suivre le même chemin.Et c'est malheureux car entretemps, il nous avait sorti un excellent Papillon des Etoiles (qui m'a poussé à continuer à le lire, en pleine Trilogie sur les Dieux) et un bon Miroir de Cassandre. Mais là, le troisième tome sur les aventures de Lucrèce Nemrod et Isidore Katzenberg est vraiment mauvais, sans descendre au niveau de ceux sur les Dieux...

Bernard Werber
Le Rire du Cyclope

Schéma très classique dans le cycle sr la science : une personnalité imminente dans son domaine meurt mystérieusement et nos deux journalistes partent enquêter sur cette mort étrange, pour découvrir les faces cachés de cette personnalité.Ici il s'agit de l'humoriste Darius Wozniak dit le Cyclope. Le sujet de leur enquête sera donc le rire et la fameuse BQT. Le gros problème c'est que Werber avait écrit il y a quelques années un recueil de courtes nouvelles, Paradis sur Mesure. Et l'une d'entre elles traitait justement de ce sujet et le comble, c'est que l'auteur s'y référence dans son roman. Résultat : tout ce qui faisait la force et l'intérêt du Cycle sur la Science, le mystère que l'on allait découvrir, est déjà connu dans sa trame principale !!! Ce qui rend le livre extrêmement mauvais. Maintenant tout n'est pas mauvais : même si c'est TRES loin de le racheter, on y apprend plus sur le passé des protagonistes.
Bilan de LoTF :

So this is Luke Skywalker's Legacy???

Dead wife, dead nephew, mad Imperial war criminal ruling GA. Great legacy...
Wes Anteras
 
Messages: 209
Inscrit le: 25 Août 2010, 23:08

Re: Topic littérature

Messagepar Jaweco » 08 Nov 2010, 13:53

Pour ma part, A Drink before the War, de Dennis Lehane. Un dernier verre avant la guerre en VF je crois. C'est le quatrième roman que je lis de cet auteur, mais c'est en fait son premier, paru en 1994. Après environ 4 mois exclusivement sur SW à relire Zahn (7 romans et 15 nouvelles), même si j’ai apprécié, j’étais content de passer à autre chose (même si j’ai Dynasty of Evil en stand by) !

Il s'agit du premier roman de la série des Kenzie & Gennaro mettant en scène les enquêtes de deux détectives privés du même nom. Elle comporte 5 tomes, enfin le 6ème vient tout juste de sortir aux US. Le premier Lehane que j'ai lu, c'était Gone Baby Gone, en fait le quatrième tome avec ces deux personnages ! C'était une grosse claque ce bouquin, sans doute un des romans qui m'ont le plus marqué toutes catégories confondues ! Les tomes ont des intrigues indépendantes les unes des autres, même s’il y a bien sûr une évolution des personnages et des références aux tomes précédents. Il faut donc mieux lire dans l’ordre même si ça n’empêche pas la bonne compréhension. Mais comme à l’époque je voulais lire Gone Baby Gone et que je ne connaissais pas l’auteur, ça m’embêtait de me taper trois romans avant juste pour arriver à la lecture qui m’intéressait, je m’étais donc lancé en savant commencer par le quatrième roman. Et ça m’a tellement plu que j’ai voulu revenir au commencement, après les lectures de Shutter Island et Mystic River du même auteur entre temps (qui ne font pas partie de la série des Kenzie & Gennaro).

Bref, A Drink before the War. C’est du polar, du roman noir. Patrick Kenzie et Angela Gennaro sont deux détectives privés associés qui exercent dans la ville de Boston. Ils ont auparavant résolu quelques cas et ont pu établir une petite notoriété. Ici, ils sont engagés par un sénateur afin de retrouver quelqu’un : la femme de ménage d’un de ses collègues a volé des documents dans le bureau de ce dernier et a mis les voiles. Il demande à Kenzie de la retrouver, avec un bonus s’il retrouve lesdits documents… sans pour autant dévoiler leur nature ! Le boulot a l'air simple, retrouver une femme de ménage ne devrait pas excessivement compliqué… mais les choses ne sont pas forcément ce qu’elles semblent être, et l’enquête prend une toute autre dimension quand ils retrouvent la femme. Un choix moral s’impose à eux : doivent-ils remplir leur contrat en fermant les yeux ou non ?

J’ai vraiment beaucoup aimé. L’histoire part de manière assez classique, mais devient vite prenante par les thèmes abordés et les personnages. Les thèmes abordés sont parfois difficiles (racisme, clivages sociaux, enfance maltraitée…), mais ils sont traités avec justesse, sans verser dans un pathos outrancier. C’est donc assez noir, mais une des forces du bouquin est d’opposer à ça une bonne dose d’humour. Pas des blagues potaches, mais un humour incisif, ironique, bien percutant. Notamment par le biais de Kenzie (également le narrateur, à la première personne). Du coup, c’est souvent réellement drôle. Ca se lit donc vraiment très bien ! Quant aux personnages, ils sont bien croqués, avec chacun leur fêlures, leurs démons. Le duo principal est très sympathique, leur relation particulière vraiment réussie. Bon c’est le premier roman de Lehane, donc ce n’est pas son meilleur, mais c’est assez logique… il a fait mieux après, c’est quand même un bon point ! Si son premier était son chef d’œuvre, ça serait plutôt inquiétant. Néanmoins il pose déjà les bases de l’œuvre de l’auteur : le style, les thèmes de prédilections… donc vraiment bien !
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
 
Messages: 1050
Inscrit le: 25 Août 2010, 12:47
Localisation: Somewhere in the middle of nowhere

Re: Topic littérature

Messagepar Wes Anteras » 17 Nov 2010, 16:17

Alors j'ai terminé un nouveau roman ou plutôt un recueil d'essai de cet auteur mondialement connu :

J. R. R. Tokien
The Lost Road and Other Writings

comme je l'ai signalé, il s'agit d'un recueil d'essai, préparant les récit principaux et permettant de voir l'évolution vers la version finale que nous connaissons tous. Et à l'instar de ses autres essais précédent sa décision de faire d'Arda une mythologie totalement à part, il y a des connexions entre l'univers d'Arda et le notre, ce qui rend ces essais assez difficiles à lire. Cet essai appartient à la série The History of Middle-earth et en est le cinquième tome.

Les récits principaux ici concernent la Chute de Numenor et Ainulindalë, respectivement l'Akallebeth et la Music des Ainurs du Silmarillion. Voir l'évolution de la mythologie Tolkien est toujours intéressant pour les passionnés de cet univers.

Très intéressant pour voir l'évolution du travail de cet auteur et extrêmement commenté d'analyses mais aussi très dur à lire.
Bilan de LoTF :

So this is Luke Skywalker's Legacy???

Dead wife, dead nephew, mad Imperial war criminal ruling GA. Great legacy...
Wes Anteras
 
Messages: 209
Inscrit le: 25 Août 2010, 23:08

Re: Topic littérature

Messagepar Evan Lupin » 27 Nov 2010, 12:23

Vous deviez vous dire : "tient, ça fait longtemps qu'Evan ne nous a pas donné son avis sur un bouquin" (ou alors pas du tout ^^). Et bien, c'est parce que je lisais L'épée de Vétité, tome 1 La premiere leçons du Sorcier et c'est un bon pavé. 690 pages, grand format, avec de petit caractere.

J'ai connu le livre grace à la série Legend of the Seeker, qui n'a hélas pas bien marchée mais vu que j'avais adoré, j'ai acheté les livres (1 saison= 1 livre, slmt 2 saisons snif).

Richard, jeune guide forestier, croise un jour la route de KAlhan, une belle inconnu, poursuivit par quatre type armée. Ni une ni deux, Richard se décide de l'aider, faut dire que la dame est fortement jolie. Après l'avoir secouru, ils vont voir Zedd, le vieil ami de Richard, lui pourra peut-etre savoir où se trouve le sorcier que cherche Kalhan. Il s'avere qu'en réalité, ce sorcier n'est autre que Zedd, lui-même. Richard quand à lui est le Sourcier de Vérité, celui qui pourra vaincre Darken Rahl, le tyran des terres au dela de la frontiere magique.

Apres un début un peu lourd / longuet, où l'auteur s'attarde un peu trop sur quelques passages, et qui est d'ors et déjà différent de la série, le livre trouve enfin son rythme et je n'avais plus trop envie de le lacher, quand bien même je savais à peu de chose près ce qui allait se passer.
Le style n'est pas aussi bien que du Hobb mais cela reste bon, et finalement le livre se lit tout de même assez rapidement.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
 
Messages: 937
Inscrit le: 25 Août 2010, 20:00
Localisation: Coulommiers 77

Re: Topic littérature

Messagepar Jaweco » 27 Nov 2010, 15:13

Ah oui, 690 pages grand format écrit petit, pas mal ! On ne trouve plus ça dans SW de nos jours... :P Legend of the Seeker, ça me dit quelque chose... jamais vu mais j'ai du en entendre parler. C'est pas la série supervisée par Sam Raimi ?

Tu avais fini le cycle de Miller du coup ?


Bon pour ma part... un peu de BD. Le dernier Thorgal, La Bataille d'Asgard est sorti la semaine dernière. Je l'ai lu, c'est sympa ! On reste dans le retour aux sources amorcé lors du changement de scénariste il y a quelques tomes (Sente remplaçant Van Hamme qui a préféré s'arrêter), en plein dans la mythologie nordique, avec querelles entre les dieux, tout ça tout ça. Ca fait plaisir après un certains nombre de tomes qui s'éloignaient un peu trop du matériau original. Le pitch de l'éditeur :

Alors que Thorgal poursuit les ravisseurs du jeune Aniel, Son fils aîné Jolan s'apprête à franchir définitivement le seuil de l'adolescence. Vainqueur de périlleuses épreuves, il doit maintenant pénétrer le royaume d'Asgard pour en rapporter un fruit du jardin d'Idun, unique remède pour sauver Vylnia, la mère de Manthor. Pour atteindre cet objectif, ce dernier lui a confié une armée. Mais, pourrat-elle le protéger des manigances du perfide Loki ?
Une chose est certaine : le jeune homme sortira transcendé du royaume des dieux...


On est toujours dans l'histoire à suivre amorcée au moment de l'arrivée de Sente. Difficile de la juger dans son ensemble pour l'instant, il faudra attendre sa fin. Et Rosinski fait toujours des miracles aux dessins, plus peints que dessinés.


Sinon, une série dérivée de l'univers a été lancée : Les Mondes de Thorgal. Au premier abord j'étais assez sceptique, la logique de la chose étant surtout commerciale à la base. Sauf que finalement, c'est vraiment bien ! Du moins ce premier album, consacré à Kriss de Valnor, est très réussi. Il raconte la jeunesse de cette dernière, comment elle est devenu le personnage que l'on connaissait dans la série mère. Le pitch de l'éditeur :

Au terme d'une vie passée à voler, tromper et tuer, Kriss de Valnor meurt dans un acte de bravoure et de bonté. Les Walkyries ne savent quel destin lui réserver : le Walhalla, paradis des guerriers, ou l'errance éternelle dans les brumes glaciales du Niflheim ? La farouche combattante doit maintenant plaider sa cause devant la déesse Freyja. Pour cela, il lui faut se souvenir de l'enfant qu'elle était, des premiers coups subis.

Vraiment prenant ! Au scénario, on retrouve Sente donc pas de problème pour la cohérence. Les dessins sont de De Vita, c'est plutôt bon, même si loin derrière Rosinski. Bref, une bonne surprise !
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
 
Messages: 1050
Inscrit le: 25 Août 2010, 12:47
Localisation: Somewhere in the middle of nowhere

Re: Topic littérature

Messagepar Evan Lupin » 27 Nov 2010, 19:03

Oui et Oui ^^. La série etait bien produite par Sam Raimi et j'ai bien finit les deux livres de Miller, j'ai donné mon avis un peu plus haut.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
 
Messages: 937
Inscrit le: 25 Août 2010, 20:00
Localisation: Coulommiers 77

Re: Topic littérature

Messagepar Jaweco » 27 Nov 2010, 19:37

Ah ok, il n'y a que deux tomes en fait, c'est pour ça ! Je lis son dernier TCW à Miller (Gambit : Siege), c'est dans le même genre que le précédent, donc on peut dire que j'aime assez. Et je me dis que malgré son impopularité, elle est loin d'être nulle. Sans doute que le contexte Clone Wars avec Obi-Wan et Anakin est usé jusqu'à la corde, et que ça n'aide pas particulièrement ses bouquins SW... si j'en ai l'occasion je jetterai un œil à ce Royaume de Lur un jour ! :)
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
 
Messages: 1050
Inscrit le: 25 Août 2010, 12:47
Localisation: Somewhere in the middle of nowhere

Re: Topic littérature

Messagepar Evan Lupin » 27 Nov 2010, 20:55

Je pense aussi que travailler une trame passé à la moulinette par de nombreux auteurs ne doit pas l'aider. J'ai trouver ces deux bouquin HF très bien écrit, même si, il est vrai, certains éléments ne sont pas tres originaux.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
 
Messages: 937
Inscrit le: 25 Août 2010, 20:00
Localisation: Coulommiers 77

Suivant

Retour vers Cantina : Au Mynock Bourré

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron