Synopsis du roman d'horreur Deathtroopers

17 février 2009 - Bienvenue chez les zombies !

Beaucoup d'interrogations gravitaient autour de cet ovni de la littérature Star Wars, heureusement le synop qui vient d'être annoncé lève en partie le voile sur l'histoire qui va se dérouler. Pour rappel, le livre paraitra en VO en octobre 2009, juste avant Halloween ! Pour la version française, il faudra sans doute attendre...

Attention aux spoilers bien évidemment ;-)

Synopsis en français :
Juste après la destruction de l'Etoile Noire et les années situées entre la Bataille de Yavin et la fondation de la Base Rebelle sur Hoth, l'emprise de l'Empire sur la galaxie s'est transformée en un poing vengeur et inflexible. Forcées à agir par l'Empereur Palpatine, les forces impériales ont intensifié leurs efforts pour traquer et emprisonner les sympathisants de la rébellion, en les envoyant sur les toutes nouvelles lunes de détention grâce à des barges pénitentiaires. Par nécessité, ces barges sont des chambres flottantes de l'avilissement et du vice, des vaisseaux notoirement douteux dirigés par des officiers de correction impériaux dont la cruauté rivalise avec celle des détenus. La Barge Pénitentiaire Impériale Virtue est en train de transporter son chargement de prisonniers, de criminels et de meurtriers, humains et non-humains, à travers la galaxie lorsqu'elle tombe en panne dans l'espace profond. Peu après, le directeur du vaisseau découvre une épave de Star Destroyer, semblant abandonnée, et envoie une équipe à bord pour récupérer des pièces afin de réparer le Virtue. La moitié d'entre eux n'en reviennent pas. Ceux qui ont survécu sont infectés par un virus si mortel qu'en quelques heures, il a terrassé quatre vingt dix-neuf pour cents de la population de la barge. Mais pour une poignée de survivants -deux frères, une femme occupant le poste de médecin en chef du Virtue, et un capitaine de la garde sadique, aux cotés d'un certain contrebandier rebelle et de son acolyte Wookiee - la véritable horreur vient à peine de commencer. Parce que ces détenus et ces gardes qui ont succombé au virus ne restent pas morts... et lorsqu'ils reviennent, ils sont extrêmement affamés. Allant à l'encontre de leur meilleur jugement, les survivants trouvent refuge dans l'immense vide grinçant du Destroyer, uniquement pour découvrir que sa population d'origine n'a pas du tout disparu - et qu'elle les attendait.

Synopsis en VO :
"In the time immediately following the destruction of the Death Star and the years between the Battle of Yavin and the foundation of the Rebel Base on Hoth, the Empire's grip on the galaxy has become an unyielding fist of retribution. Pressed into action by Emperor Palpatine, Imperial forces have stepped up efforts to hunt down and imprison Rebel sympathizers, shipping them off to newly formed detainment moons via huge prison barges. By necessity these barges are floating chambers of degradation and vice, notoriously unreliable spacecraft staffed by Imperial corrections officers whose cruelty rivals that of the inmates. The Imperial Prison Barge Virtue is hauling its load of prisoners, criminals and murderers, human and non-human, across the galaxy, when it breaks down in deep space. Soon after, the ship's warden discovers a derelict Star Destroyer, seemingly abandoned, and sends a boarding party to scavenge parts to repair the Virtue. Half of them don't come back. The ones that do are infected with a virus so deadly that within hours, it has wiped out ninety-nine percent of the barge's population. But for the handful of survivors - two brothers, the Virtue's female chief medical officer, and a sadistic captain of the guards, along with a certain rogue smuggler and his Wookiee sidekick - the true horror is just begun. Because those inmates and guards who died of the virus don't stay dead...and when they come back, they're extremely hungry. Against their better judgment, the survivors take refuge aboard the massive creaking emptiness of the Destroyer, only to discover that its original population has not disappeared at all - and that they've been waiting for them."

A propos de cet article

Benson800 Rédigé par Benson800 le 17 février 2009.
Classée dans la catégorie Romans.

Commentaires

Commentez cet article