La Politique d'AnakinWorld

1 juillet 2006

Cette annonce traite de la politique éditoriale du site. Elle nous a semblé nécessaire au vu de certaines critiques que nous avons reçues. Naturellement, il ne s'agit pas de nous justifier, mais d'apporter quelques précisions sur la manière dont nous fonctionnons.

Pour commencer, nous suivons un objectif simple, celui de toute encyclopédie qui se respecte, à savoir parler de tout, absolument tout ce qu'il y a dans l'UE, et ce, quelle que soit son importance. Voilà la raison pour laquelle vous, lecteurs, pouvez trouver sur le site non seulement ce que l'on trouve partout, mais également (et surtout dirions-nous), des éléments qui sont méconnus et qui, selon nous, ne doivent plus se perdre dans les méandres de l'UE. Voilà pourquoi, parallèlement à ce que vous trouvez sur toutes les autres encyclopédies, vous pouvez trouver des éléments rares, voire extrêmement rares ou difficiles d'accès. C'est ainsi que se dessine en priorité notre volonté. Nous concilions donc ce que nous devons avoir, les fondamentaux, mais nous privilégions ce qui ne l'est pas sur le reste de la toile, et donc les sources sont devenues difficiles d'accès avec le temps.

Aussi, certains éléments ne permettent pas vraiment d'apporter de grandes précisions. Ca a été le cas des Holofilms mentionnés en liste dans un HoloNet News. A ce sujet, Benson, webmaster d'AnakinWorld, a dit : « Il arrive parfois que le peu d'informations sur certains sujets contraignent à l'utilisation de formules très similaires selon les fiches (surtout lorsqu'il s'agit de quelque chose qui se regroupe comme plusieurs holofilms). Il est difficile de trouver une formulation différente pour chaque fiche et regrouper les fiches en une seule grande nommée Holofilms ne serait pas correct. En temps qu'encyclopédie, nous devons au maximum séparer chaque élément de l'univers de Star Wars de manière atomique, c'est à dire faire une fiche sur un élément et un seul. Faire une fiche générale en plus peut être nécessaire, mais avoir seulement une fiche générale retire une partie de la précision de l'encyclopédie. »

Nous évitons donc les facilités dans lesquelles ont sombré certains sites, à savoir le baratin, remplissage pédant mais vide de sens. Notre but est d'être exhaustif et lisible, pas de donner au lecteur de fausses informations superflues, bien qu'il arrive parfois que nous soyons contraints à l'interprétation, ce qui est légitimement le cas quand il s'agit de points qui ont été particulièrement agités ces derniers temps, donnant naissance à un UE chaotique. C'est le cas de l'histoire des Sith, troublée par la RetCon du New Essential Chronology et complétée récemment par Evil Never Dies. Mais nous subissons aussi les imprécisions de certains auteurs, notamment au sujet des différentes légions de clones et les mandaloriens avec les articles, nouvelles et romans de Karen Travis. Dans de telles situations, nous sommes contraints d'adopter une position et de proposer quelque chose de clair, quand bien même cette position serait remise en cause avec l'apport de nouveaux éléments, qui seront alors fichés et mis à jour.

Passons donc justement à ces nouveautés. Les habitués du site ont désormais pu s'en rendre compte, nous essayons d'être à jour dans l'actualité. Le comics ou le roman sort, et nous essayons alors d'en avoir fiché les éléments le plus rapidement possible. Pour Legacy, nous avons tout fait pour que les informations soient fichées le jour-même de la sortie. C'est aussi quelque chose qui nous tient à coeur d'être à jour sur les nouveautés. On peut d'ailleurs déjà lire sur le site quelques fiches de The Path of Destruction, issues des preview, alors que le roman n'est pas encore sorti.

Nous avons aussi choisi de donner nos sources, permettant ainsi à un lecteur sceptique à propos d'une information, de se replonger alors dans le document d'origine afin de comprendre où nous avons trouvé nos éléments d'une fiche, mais aussi de comprendre pourquoi certaines fiches sont traitées de telle ou telle façon. Ces sources permettront aussi de conférer à certaines fiches « courtes » leur légitimité. Car encore une fois, mieux vaut une fiche courte et exhaustive qu'une fiche longue où le baratin se mêle à la matière originelle. Par ailleurs, nous travaillons presque exclusivement sur les sources VO, ce qui peut expliquer certains de nos choix.
En effet, pour ce qui est des parties anglophones, certaines sont incontournables. Je pense par exemple à certaines éléments des comics Legacy, qui sont des éléments tout nouveaux et dont aucune traduction "officielle" n'a encore été faite, mais Legacy n'est ici qu'un exemple parmi tant d'autres. Il nous apparaît préférable de nommer les éléments avec leur nom original plutôt que de se hasarder à créer une traduction aléatoire (et pas forcément juste) différente sur chaque site français. C'est une politique que nous avons définie. De plus, certaines traductions font perdre tout leur sens à un passage, et dans ces cas précis, nous revenons également à la VO par souci de respect du travail d'origine.

Par contre, pour les passages cités en anglais, nous avons décidé d'en faire diminuer le nombre. Car lire une appellation en anglais reste plus abordable que de lire 5 ou 10 lignes de VO, même si celles-ci ne restent pas indispensables à la compréhension de la fiche mais apparaissent comme des compléments. Nous reprendrons donc les passages anglais en les traduisant dans le corps du texte, tout en préservant en notes le passage d'origine, ce qui me semble en tous cas absolument indispensable.

Quant à certains éléments, comme la transcription de Dark en Darth (pour toute la lignée des Sith), c'est aussi une politique que nous avons définie car cela reste très compréhensible et se rapproche de la VO (qui a été au passage très mal traduite dès la sortie de l'Episode IV et qui nous fait encore défaut aujourd'hui). Le Darth est un titre, qui ne renvoie en rien au terme de Dark, et cela n'a donc pas de sens de le traduire. Nous avons la Dynastie des Darth, et nous suivrons cette idée.

De même, dans le domaine des vaisseaux, par convention, que cela soit dans la galaxie Star Wars ou dans la nôtre, un nom de classe ne se traduit pas : viendrait il à l'idée de quiconque de parler du « cracheur de feu » au lieu de Spitfire pour le Type 300 de Supermarine ou du « VSM Capuche » en place de « HMS Hood » pour le célèbre croiseur de bataille ? Non, en aucun cas. Et une personne le faisant pourrait, à juste titre, être accusée de manque de rigueur. Par ailleurs, ce même problème se retrouve au niveau du nom des organisations [le FBI est bel et bien le « Federal Bureau of Investigations » et non un quelconque « bureau fédéral d'investigation » faisant perdre tout son sens à son signe ; dès lors il est aisé de tirer des parallèles avec le Corporate Sector Authority (CSA et non ASC), l'ISB (et non BSI), la COMPNOR et non la COMPORN] et de certains grades issus d'anglicismes dont aucune traduction française n'existe ou n'est exacte (comme le grade de « Commander » qui correspondrait à « Capitaine de Frégate » mais qui n'est pas porteur du même sens...)

Voilà donc quelques points qu'il nous a semblé nécessaire de préciser. AnakinWorld est une encyclopédie francophone, mais dont le souci d'authenticité reste omniprésent. Nous essayons de vous transmettre le plus fidèlement ce que nous prenons du plaisir à ficher. Merci de votre compréhension.

Matth Katarn, Maître Sith responsable autoproclamé (ou presque) des Communications du Staff.
Tarkin-Sienar, Sinistre Baron de la propagande et Grand Maître des sourcebooks en VO.

A propos de cet article

Anakinworld-Bot Rédigé par Anakinworld-Bot le 1 juillet 2006.
Classée dans la catégorie Le site.

Commentaires

Commentez cet article